Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > Patrimoine du ressort de la Cour > Perpignan > Salle d'assises du TGI de Perpignan

27 décembre 2006

Salle d'assises du TGI de Perpignan

Le 3 novembre 1866 Monsieur le Président PICAS inaugurait cette salle, inspiré par la présence d'illustres personnages.

salle des assises

Salle des assises

Dans cette salle sont présents six bas-reliefs à l'effigie de Jérôme BIGNON, Charles de MONTESQUIEU, Michel de MONTAIGNE, François FOSSA, Pierre JEANNIN et Jacques de THOU. Ces hommes qui ont couverts deux siècles et demi ont, en commun, deux qualités essentielles : ils étaient juristes et tolérants.

 

Né en 1589, Jérôme BIGNON fut Avocat avant de devenir Avocat Général au Parlement de Paris, puis bibliothécaire du Roi.

Il fut chargé de résoudre les plus importantes affaires de l'Etat et s'y employa avec le plus grand discernement jusqu'à sa mort en 1656.

Jérôme BIGNON
Charles de Montesquieu

Né un siècle plus tard en 1689, Charles de MONTESQUIEU était Président à Mortier au Parlement de Bordeaux.

Son amour du juste et de l'honnêteté l'avait conduit à s'élever contre l'esclavage.

Son "Esprit des Lois" est un véritable éloge à la tolérance auquel Voltaire lui même rendit hommage en écrivant que "le genre humain avait perdu ses titres : Monsieur de Montesquieu les a retrouvés et les lui a rendu".

 

Michel de MONTAIGNE, le sceptique, celui dont le Cardinal de PERRON qualifiera " les Essais" de "bréviaire des honnètes gens", n'a pas à être présenté. Chacun, ici, connaît sa modération en toute chose.

Il fut aussi conseiller au Parlement de Bordeaux.

Michel de Montaigne
François FOSSA

Le Bâtonnier François FOSSA était né en 1726. S'il n'avait été jugé trop jeune, il serait devenu titulaire de la chaire de droit civil de l'Université de Perpignan à l'âge de 18 ans. On ne put lui refuser celle de droit canon à 20 ans.

Inscrit au barreau de Perpignan, sa renommée fut telle que le Chancelier d'AGUESSEAU considérait qu'il était l'un des plus éminents jurisconsultes du royaume

Il s'était fait remarquer par un travail acharné, une mémoire prodigieuse et un esprit lumineux et ouvert.

 

Pierre JEANNIN dit le Président, né en 1540, fut successivement Président du Parlement de BOURGOGNE et Premier Président du Parlement de PARIS.

Grand juriste et catholique zélé, il eut le courage et le mérite d'empêcher le massacre des protestants à DIJON lors de la SAINT-BARTHELEMY.

Pierre JEANNIN
Jacques de Thou

Jacques DE THOU enfin, né en 1553 était Président à Mortier au Parlement de PARIS.

On lui doit surtout la préparation et la rédaction de l'Edit de NANTES.

 

 

pied de page